Prix réduit Nouveau Nouveau, mars 2019 ! Penser et agir l'orientation au 21éme siècle Agrandir

Nouveau, mars 2019 ! Penser et agir l'orientation au 21ème siècle

PENSER

Nouveau

Penser et agir l'orientation au 21ème siècle : de l'élève au citoyen engagé

L'objectif visé est d'apporter des pistes de réflexion pour des pratiques d'accompagnement et de développement permettant de donner du sens et une perspective à l'existence de chaque personne.

Plus de détails

Fin de la promo:

25,78 €

30,33 €

-15%

Cet ouvrage s'adresse à l'ensemble des acteurs de l'orientation et de l'enseignement.

Centrée sur le développement des personnes, l’orientation, qu’elle soit scolaire ou professionnelle, vise aujourd’hui tous les individus afin de les préparer à l’entrée dans le monde du travail et à leur assurer une profession décente et des transitions professionnelles optimales par le développement de capacités réflexives, personnelles et professionnelles.

Les enjeux de l’orientation touchent donc à la fois la société dans son ensemble, mais aussi l’École puisque celle-ci est garante de la formation des jeunes durant leur cursus scolaire.

Afin de faire le point sur ces enjeux internationaux, cet ouvrage est organisé en deux parties : la première partie inclut six chapitres qui abordent les questions d’orientation dans leur perspective sociétale, à travers, notamment le concept de Life Design. La deuxième partie propose quatre textes qui traitent de la place de l’orientation au sein de l’École. Ces dix chapitres sont additionnés d’une troisième partie qui est constituée par une conclusion générale composée de deux textes.

Partie 1, Life Design et société : quels paradigmes pour quels objectifs ?


Chapitre 1 (Jean Guichard)
 : l’orientation comme une aide permettant aux individus de répondre à la question suivante : Par quelle vie active donner sens et perspective à mon existence ? L’auteur montre que l’accompagnement à l’orientation est devenu peu à peu une guidance en employabilité dont l’objectif déterminé est l’insertion dans le monde du travail et dont, aujourd’hui, la finalité est une croissance économique soutenue. Cette guidance repose sur des méthodologies qui diffèrent notamment en fonction de la place (parfois nulle) que tiennent les savoirs scientifiques dans la conception des interventions. Dans le contexte des crises mondiales de la fin du 20e siècle affectant notre écosystème, un doute a progressivement vu le jour quant à la pérennité des formes actuellement dominantes d’organisation et d’échange du travail. En conséquence, des interventions de conseil en Life Design visant à aider les personnes à répondre à la question générique d’orientation (et non à ses diverses traduction) ont commencé à se développer. Le professeur Guichard s’interroge ainsi sur la capacité de ces interventions à contribuer à la réalisation de la résolution votée par l’Assemblée Générale de l’ONU en 2015 de « transformer notre monde ».

Chapitre 2 (Ronald Sultana) : Précarité, austérité et contrat social dans un monde liquide : l'orientation professionnelle médiatrice entre le citoyen et l'État : l’orientation professionnelle abordée sous l’angle des politiques des organismes supranationaux tels que l'OCDE, la Banque mondiale et l'Union européenne. Pour ce faire, l’auteur confronte les discours de ces organismes aux pratiques qui en découlent au sein de la conjoncture historique.


Chapitre 3 :Trajectoires et construction de l'identité des jeunes en conflit avec le droit pénal : travaux de Gabriela Aisenson et ses collègues de l’Université de Buenos Aires. Ces chercheurs ont étudié l’articulationqui existe entre les facteurs psychologiques et les déterminants sociaux impliqués dans les processus d'élaboration de projets et de construction identitaire auprès de jeunes en situation de vulnérabilité sociale. Faisant échos aux nécessités d’assurer une justice sociale pour tous, ce chapitre propose d’aborder les questions pratiques d’orientation auprès d’un public en difficulté, à savoir les jeunes qui purgent une mesure judiciaire et criminelle dans la ville de Buenos Aires. Les auteurs y présentent les résultats de leurs études et en particulier, les liens mis en évidence entre les trajectoires personnelles de ces jeunes (se référant à leurs différents contextes de socialisation, leurs expériences criminelles et leur transit par les institutions pénales et judiciaires) et la construction de leur identité.


Chapitre 4 (Mark Savickas) : Un modèle général pour l'orientation professionnelle : la nécessité de mettre en place un nouveau modèle d’intervention en orientation qui traite de la construction d'un soi et de la conception d'une carrièrepour l’individu en proie à un monde dont les structures sont de moins en moins stables et dont les trajectoires professionnelles sont peu prévisibles a priori. Pour ce faire, l’auteur propose d’avoir recours au raisonnement autobiographique et au travail identitaire qui reposent sur des activités réflexives quant à l’élaboration des récits de vie des personnes. Par la narration, les individus peuvent anticiper ou prendre consciencedes incertitudes existant lors de leurs transitions professionnelles.

Chapitre 5 (Jean Guichard) : Le dialogue de conseil en Life Design : Une forme renouvelée d’accompagnement à l’orientation : description et une explication des fondements théoriques et de la méthodologie des dialogues de conseil en Life Design. Ceux-ci mettent la réflexivité (duelle et trine) de la personne au centre de la construction de son identité subjective (que l’auteur décrit comme un système dynamique de formes identitaires subjectives). L’intervention de guidance basée sur ces dialogues n’attend pas de l’individu qu’il traduise nécessairement (mais sans exclure une telle réponse) sa vie active par son insertion dans les organisations actuelles du travail, mais qu’il puisse, à travers l’entretien de conseil définir un ensemble d’actions à entreprendre et de conduites à développer pour réaliser les perspectives d’avenir qui donneront un sens à son existence.

Chapitre 6 (Mark Savickas) : Composer des portraits de vie pour la construction de carrière : de la théorie à la pratique. L’auteur se base sur la théorie de la construction de carrière (décrite au chapitre 4) pour développer des pratiques effectives d’aide à l’orientation.

Partie 2


Chapitre 1 (Damien Canzittu et Emilie Carosin ) : Comment penser l’orientation scolaire et professionnelle dans les écoles du 21e siècle ? Vers une Approche Orientante de l’école. Ce texte propose un modèle d’actions basé sur la philosophie de l’Approche Orientante, intégrant l’orientation au cœur des démarches scolaires.

Chapitre 2 (Emilie Carosin, Damien Canzittu et Catherine Loisy) : Accompagner les adolescents pour faire face aux défis du 21e siècle en orientation : un cadre conceptuel pour le développement d’outils en orientation : questionner le profil des adolescents en regard de l’évolution du monde professionnel, notamment par une réflexion quant au sens que ces derniers peuvent donner à leur environnement, leurs apprentissages, leur scolarité et leur développement personnel et professionnel. La nécessité pour les jeunes de poser des choix d’avenir à un âge où ils se trouvent en transition entre l’enfant et l’adulte leur demande de développer un ensemble de capacités et de compétences complexes et plurielles assurant leur pouvoir d’agir.


Chapitre 3 ( Natacha Duroisin et Bernadette Mérenne-Schoumaker): Une formation géographique qui contribue à l’orientation scolaire : réflexion quant à l’intégration de l’orientation dans une discipline scolaire particulière, à savoir la formation géographique.


Chapitre 4 (Mélanie Ferrara) : Les médias et l’orientation scolaire : comment se positionnent les acteurs de l'enseignement à propos de l’allongement d’un tronc commun ? À l’instar des trois premiers chapitres de la deuxième partie, celui-ci se base sur le contexte scolaire belge francophone et veut proposer à la fois une méthodologie d’analyse et une réflexion qui dépassent ce cadre géographique par leur inscription dans des questionnements récents et internationaux quant à la place de l’orientation dans l’École.

Partie 3 : conclusion générale de l’ouvrage


Chapitre 1 (Jean Guichard) : Quelles interventions d’accompagnement à l’orientation pour contribuer à un développement mondial, humain, équitable et durable ? L’auteur y replace l’orientation, qu’elle soit accompagnée de l’adjectif scolaire ou de celui de professionnelle, au cœur des problématiques sociétales actuelles et questionne les interventions d’accompagnement quant à leurs objectifs, leurs mises en place et leur pertinence.


Chapitre 2 (Damien Canzittu et Marc Demeuse) : L’école orientante : une ustopie ? Ce texte questionne les finalités de l’Ecole en regard de la philosophie que les systèmes éducatifs (et la société) donnent aux questions d’orientation.

 

 

DATE DE PUBLICATIONFévrier 2019
AUTEURCollectif d'auteurs
ISBN978-2-917296-34-9
FORMAT21 x 29.7 cm
POIDS0.478 kg