MAPPI - Méthode d'Accompagnement Pilotage des Parcours d'Insertion Agrandir

Version actualisée et enrichie de MAPPI - Méthode d'Accompagnement Pilotage des Parcours d'Insertion

MAPPI

Nouveau

La Méthode MAPPI a été élaborée empiriquement au cours d'un travail de plus de 25 ans, entre l'auteur et des
accom­pagnateurs travaillant sur le retour vers l’emploi des publics en difficulté d’insertion sociale et professionnelle.

Cette deuxième version entièrement actualisée est enrichie des retours des utilisateurs de cette méthode.

Plus de détails

45,50 €

Regarder la visio-rencontre "Co-élaborer un projet de parcours à distance, comment procéder ? " animée par l'auteur en cliquant ici !

Extraits du préambule

Pourquoi ce besoin de méthode ?

1. Pour avoir une base de travail - la méthode sert à avoir des repères de travail pour analy­ser les situations. A l’accueil de la personne et quelle que soit la personne, nous vous proposons de travailler toujours de la même manière selon un protocole établi et structuré. Puis d’évaluer les résultats obtenus afin de mieux appréhender la réalité de la situation de la personne et de pouvoir établir une stratégie d’accompagne­ment. Si vous ne travaillez pas toujours selon le même protocole, comment pourrez-vous évaluer les résultats obtenus et comment pourrez-vous prendre les décisions concernant les réajustements ?


2. Pour sécuriser la personne et lui permettre de gagner en autonomie - Pour une per­sonne accompagnée, il existe au moins deux avantages à identifier chez son accompagnant qu’il maitrise son art par l’intermédiaire d’une méthode qu’il déploie mais également qu’il a conscientisée. Le premier avantage, c’est que le cadre d’intervention maitrisé va le rassurer et donc l’amener à agir plus facilement dans une période pour lui vécue comme difficile et dans une relation pas toujours acceptée de manière volontaire. Le deuxième avantage, c’est le transfert de savoir-faire et donc l’appropriation partielle de la méthode par la personne qui ainsi gagne en autonomie.


3. Pour utiliser ce qui marche et ne pas refaire les mêmes erreurs - La méthode que nous vous proposons est issue de 25 ans de travail, de recherches, d’allers retours permanents entre le terrain et la formalisation conceptuelle et théorique. Elle sert de base de travail pour éviter les modalités de travail basées sur « l’essai erreur » qui s’avèrent indispensables lors de recherche mais peu adéquates pour les personnes accompagnées.


4. Pour collaborer et parler le même langage - le dernier intérêt d’avoir une méthode c’est justement d’avoir une méthode commune au niveau d’une équipe, voire d’un territoire.

 

L’objectif de la méthode MAPPI

Notre objectif a toujours été de rechercher des solutions pour améliorer en continue l’effi­cacité de l’accompagnement des personnes qui, à un moment de leurs parcours de vie, ont connu des ruptures. Nous souhaitons contribuer modestement à la mise en œuvre des politiques publiques de l’emploi en proposant une vision construite et cohérente du lien entre :

  • la volonté politique d’une part, caractérisée par la volonté de lutter contre le chômage et la précarité, mais également par le souhait de rationaliser les dispositifs et les budgets,
  • le respect des personnes accompagnéesqui seul garantit au-delà de toute notion morale, la qualité du résultat obtenu,
  • l’engagement du professionnelpour qui la valeur de la relation occupe une place centrale dans son activité.

Il s’agit pour nous non seulement d’aider les personnes à améliorer leur situation sociale et professionnelle mais également de faire en sorte que l’apport de méthode et d’une méthode commune facilite grandement l’exercice des professionnels qui se consacrent tous les jours à aider les autres dans des conditions parfois (souvent ?) difficiles.

 

La création de la Méthode MAPPI

La Méthode d’Accompagnement et de Pilotage des Parcours d’Insertion (MAPPI) a été élaborée très empiriquement sur un travail de plus de 25 ans, en collaborant avec des accom­pagnateurs travaillant sur le retour vers l’emploi des publics en difficulté d’insertion sociale et professionnelle dans le cadre du RMI.

Peu à peu, des apports théoriques sont venus alimenter les réflexions techniques et les essais empiriques sur le terrain.

La Méthode MAPPI propose, de structurer le travail d’accompagnement autour d’un objet appelé parcours d’insertion sociale et professionnelle, projet individuel d’une personne et d’organiser l’ensemble des professionnels qui interviennent sur cet objet dans le respect du rôle et des décisions de la personne.

La méthode MAPPI s’appuie sur les connaissances de psychologie comportementale, sur les techniques d’accompagnement alliées à la méthodologie de management de projet.

Avec la méthode MAPPI, le rôle de l’accompagnant est affirmé comme central dans le processus d’insertion.

L’accompagnant est à la fois le pilote du parcours et le professionnel désigné qui accom­pagne le candidat à l’insertion et l’aide dans ses prises de décision au sein d’un processus de changement global.

Il est celui avec qui l’accompagné peut obtenir le résultat final car il lui apporte une structu­ration au processus de changement en cours, lui permettant ainsi d’avancer progressivement et de manière planifiée vers son objectif.

La méthode MAPPI que vous allez découvrir dans ce recueil doit vous permettre de remplir votre fonction d’accompagnant avec assurance et en lien avec les autres membres du réseau avec lequel vous agissez.

Si vous êtes accompagnant et référent de parcours, la Méthode MAPPI vous propose une structuration des méthodes de travail de la prise en charge de la personne jusqu’à l’obtention de son résultat durable.

Si vous êtes accompagnant opérateur, elle vous permettra en plus, de comprendre ce que vous pouvez attendre d’un pilote de parcours ainsi que des pistes d’organisation en interne dans votre structure.

Si vous êtes responsable de dispositif, la Méthode MAPPI vous propose un cadre de travail sur lequel vous pourrez baser votre organisation, le management de vos équipes, le dialogue avec vos financeurs.

La Méthode MAPPI sert aujourd’hui de base méthodologique à de nombreuses structures et accompagnateurs en proposant un repère pour l’harmonisation des pratiques et des tech­niques d’accompagnement.


Elle est à l’origine d’outils tels que :

  • une certification de service AFAQ AFNOR permettant de valoriser et de certifier les pratiques d‘accompagnement.
  • un Référentiel Activité et Compétences décrivant le métier de Pilote de Parcours et fai­sant l’objet d’une certification.
  • un outil informatique VisualCourse® qui reprend l’organisation et les outils méthodolo­giques de la Méthode MAPPI.
  • un système de certification « Pilotage de parcours : Méthode MAPPI » garantissant un niveau de maîtrise des compétences et aptitudes à l’exercice de cet accompagnement.

L'auteur : Pascal Chiucchini 

Fondateur de la société b2c projet depuis 2002 ; société spécialisée dans le conseil et la formation auprès des professionnels de l'accompagnement à l'emploi.

Visitez le site de l'auteur en cliquant ici.

Pour découvrir la formation MAPPI, éligible au CPF, cliquez ici !

SOMMAIRE DE L'OUVRAGE

Chapitre 1 : Les fondements de la Méthode MAPPI

Partie 1 : Les méthodes «projet» appliquées au parcours d’insertion sociale et/ou professionnelle

1. Introduction : qu’est-ce qu’un projet ?
2. Le parcours est un projet
3. S’organiser autour du projet de parcours
4. Les séquences du projet de parcours

Partie 2 : Le parcours d’insertion sociale et/ou professionnelle vu comme un processus de changement

1. Introduction : accompagner le changement
2. La situation de changement
3. La stratégie d’accompagnement

Partie 3 : Les théories d’engagement ou la création de l’adhésion des personnes aux actions d’accompagnement

1. Introduction : l’adhésion en question.
2. La connaissance théorique
3. Les préalables pour aborder l’engagement
4. Les principes de l’engagement
5. Les applications méthodologiques des théories sur l’accompagnement des parcours
6. Les applications sur le projet de parcours
7. Les applications des théories d’engagement sur la phase d’accueil

Partie 4 : la posture d’accompagnement

1. Introduction : la question complexe de la posture
2. Les principes conceptuels de la posture d’accompagnement
3. Les styles de conseillers
4. Le cadre, un outil indispensable en accompagnement
5. L’utilisation de l’objet parcours

Partie 5 : La culture du résultat dans l’accompagnement

1. Introduction : les difficultés de la culture du résultat
2. Comment aborder la culture du résultat ?
3. Le résultat, c’est celui de la personne accompagnée
4. De quel résultat parle-t-on ?
5. L’objectif du projet de parcours comme base de travail et de mesure
6. La mesure du résultat est présente partout dans nos métiers


Partie 6 : Conclusion

1. Accompagner, c’est toujours travailler sur le changement
2. Se centrer sur l’objet « projet de parcours » plutôt que sur le « sujet personne »
3. Remplacer la motivation par l’engagement
4. La phase d’accueil : élément clé de la réussite d’un accompagnement
5. En cours du parcours, des moments sont à travailler spécifiquement

Chapitre 2 : Le parcours comme objet de travail collaboratif

Partie 1 : L’objet parcours

1. Définissons le parcours
2. Le parcours est systémique
3. Pourquoi co-construire un parcours en accompagnement ?

Partie 2 : Les composants du parcours

L’objectif

1. Le travail par objectif
2. Qu’est-ce que l’objectif de parcours ?
3. L’objectif de parcours est précis
4. L’objectif de parcours est unique

La question problème du parcours

1. Qu’est-ce que la question problème ?
2. Exemples de problématisation de parcours
3. Une complexité à appréhender
4. Autres avantages de la question problème

Les étapes de parcours et les actions

1. L’étape de parcours
2. L’action
3. Le délai, La durée et la charge de travail
4. Les temps de travail autour des étapes ou des actions

L’étape stratégique et l’analyse des risques

1. Comment définir l’étape stratégique ?
2. Exemple d’une étape stratégique :
3. Pourquoi anticiper les risques 
4. Comment procéder à l’analyse de risque ?
5. Réduire les risques, des actions à faire pendant l’étape de validation du projet

Les axes de progrès

1. La situation de la personne accompagnée est systémique
2. Définition des axes de progrès
3. Axes de progrès et freins périphérique
4. Les axes de progrès : éléments de mesure du changement

Partie 3 : Comment co-élaborer un projet de parcours en accompagnement ?

1. Introduction : un apprentissage par strates
2. Les étapes de la co élaboration de parcours
3. Les dix points de la méthodologie
4. Conclusion

Partie 4 : L’évaluation en accompagnement

1. Introduction : la place de l’évaluation dans les pratiques de l’accompagnement
2. Les grands principes de l’évaluation
3. Les champs de l’évaluation en accompagnement
4. Conclusion sur l’évaluation

Chapitre 3 : Le pilotage de parcours

Partie 1 : La notion de pilotage de parcours

1. Origine de la notion de pilotage
2. Une organisation en mode projet de parcours
3. Le rôle de pilote de parcours
4. Qui est pilote de parcours
5. Le pilote de parcours : mission ou fonction

Partie 2 : la pratique du pilotage de parcours

1. L’organisation individuelle du pilote de parcours
2. Le Référentiel Activités et Compétences du pilote de parcours
3. Le pilotage de parcours : un changement de paradigme
4. Conclusion sur le Pilotage de Parcours

Chapitre 4 : Les phases de l’accompagnement

Partie 1 : Structurer sa phase d’accueil

1. Introduction : l’indispensable phase d’accueil
2. La délimitation de la phase d’accueil
3. Les objectifs opérationnels de la phase d’accueil
4. La décomposition des activités de la phase d’accueil
5. Illustrations de structuration de phases d’accueil
6.Conclusion

Partie 2 : La phase d’investigation

1. Introduction : rechercher n’est pas changer
2. Nos modèles de référence
3. La phase d’investigation du projet de parcours
4. La structuration de la phase d’investigation

Partie 3 : La phase de mise en oeuvre

1. Introduction : obligation de résultat
2. Le fonctionnement de la phase de mise en oeuvre
3. L’organisation de la phase de mise en oeuvre sur la base du projet de parcours
4. Conclusion : quelques pistes de travail pour réussir sa phase de mise en oeuvre

Chapitre 5 : Les techniques et les outils

Partie 1 : Les principaux entretiens individuels du pilote de parcours

1. Introduction : qu’est-ce qu’un entretien
2. L’organisation d’un entretien
3. La saisie d’un entretien sur un système d’information
4. Les différents entretiens en position de pilotage de parcours

Partie 2 : Le diagnostic systémique

1. Introduction
2. Nos outils de travail
3. Situation socio professionnelle n° 1 : Robert
4. Situation socio professionnelle n° 2 : FathiA
5. Situation socio professionnelle n° 3 : John
6. Situation sociale n° 1 : NicolE
7. Situation sociale n° 2 : Victor
8. Conclusion : ce qu’il faut retenir du diagnostic

Partie 3 : L’ingénierie de parcours individualisé

1. Introduction
2. Ingénierie de parcours : méthode, techniques et outils
3. Situation socio professionnelle détaillée n° 1 : Robert
4. Situation socio professionnelle n° 2 : Fathia
5. Conclusion

Partie 4 : L’analyse des risques du projet

1. Introduction : qu’est-ce qu’un risque
2. La méthode d’analyse des risques
3. L’outil de l’analyse des risques
4. Application à la situation socio professionnelle détaillée n° 1 : Robert
5. L’analyse des risques alimente la stratégie de parcours

Partie 5 : L’évaluation des projets de parcours

1. Introduction : l’indispensable évaluation
2. Les outils de l’évaluation
3. L’évaluation du projet de parcours systémique
4. L’évaluation de l’étape ou de l’action
5. L’évaluation de l’évolution de la situation de la personne
6. Si l’entretien d’évaluation s’effectue en tripartite
7. Méthode pas à pas et outils
8. Conclusion

DATE DE PUBLICATION mars 2020
AUTEUR Pascal Chiucchini
ISBN 978-2-917296-37-0
FORMAT 17 x 24 cm / 420 pages entièrement en couleur
POIDS 1 KG