Orientation : repères pour situer et orienter sa pratique

MONT

Nouveau produit

Cet ouvrage se donne comme objectifs de contribuer à éclairer les différentes facettes de ce qu'est l'orientation, de faire une lecture des pratiques dispensées dans le champ de l'orientation aujourd'hui, et de formuler une proposition en réponse aux impasses rencontrées par ces derniers dans l'exercice de leur fonction.

Plus de détails

25,00 € TTC

En savoir plus

Pour des raisons d'ordre idéologique, d'évolution rapide des emplois et des fonctions professionnelles, de la scolarisation de masse et de l'émergence du modèle de la compétence au sein des entreprises, les pratiques en orientation se sont beaucoup développées depuis les années 90, qu'il s'agisse de l'orientation des publics scolarisés ou non scolarisés. De quelque nature que soient ces pratiques en orientation, le travail et la possibilité de le choisir y sont considérés le plus souvent comme occupant une place centrale pour le sujet et son inscription parmi les autres dans la société.

S'il apparaît que l'orientation doive répondre à la fois aux besoins des individus et à ceux de la société et de l'économie, il semble toutefois qu'actuellement ceux de la société et de l'économie occupent majoritairement le devant la scène.

Au niveau international, le rôle clef de l'orientation est affirmé : les objectifs nationaux en termes d'apprentissage tout au long de la vie, d'insertion sociale, de régulation du marché du travail et de développement économique ont tous à voir avec l'orientation.

En France, du côté des publics post-scolarité, cette tendance s'observe également par les objectifs de placement en emploi contenus dans les cahiers des charges des prestations proposées aux jeunes âgés de 16 à 25 ans sans qualification, aux demandeurs d'emplois inscrits au Pôle emploi, et aux bénéficiaires des minimas sociaux notamment.

Dans cette configuration, les missions des praticiens de l'orientation apparaissent en effet comme devant être essentiellement centrées sur les composantes d'ordres économiques. S'il est incontestable que la fonction de l'orientation corresponde au rapprochement des souhaits des individus et des besoins de main-d'œuvre, pour autant le rôle des praticiens de l'orientation n'est pas tant celui de répondre in extenso aux besoins des entreprises que de donner aux personnes toutes les bases nécessaires pour formuler des choix et évoluer dans une profession qui pourrait connaître des changements importants tout au long d'une carrière.

Ce qui semble en fait affecter le plus les professionnels de l'orientation aujourd'hui tient - en raison de contraintes de rentabilité pour certains, ou de manque d'effectifs pour d'autres (si ce n'est les deux à la fois) - à un bouleversement dans l'organisation de leur activité, se matérialisant de façon progressive par une diminution du temps consacré aux personnes accueillies, une augmentation du nombre de dossiers à traiter, une obligation d'atteinte de résultats et avec elle son cortège de critères « objectifs » d'évaluation. La conséquence majeure de ces changements est une expansion des pratiques expertes, standardisées et valant pour tous, certes moins consommatrices de temps et donc d'argent, mais visant bien plus à orienter les sujets qu'à leur donner les moyens d'être en mesure de choisir plus librement leur parcours.

Cet ouvrage se donne comme objectifs de contribuer à éclairer les différentes facettes de ce qu'est l'orientation, de faire une lecture des pratiques dispensées dans le champ de l'orientation aujourd'hui, et de formuler une proposition en réponse aux impasses rencontrées par ces derniers dans l'exercice de leur fonction.

SOMMAIRE

Chapitre I-   L'orientation, bref historique et définitions

Chapitre  II-  La fonction politique de l'orientation

1-      Les enjeux politiques généraux de l'orientation

2-  Les principaux services d'orientation en France : une responsabilité partagée

3-      La mise en œuvre institutionnelle de l'orientation

Chapitre III-  Evolution des courants théoriques de l'orientation et la spécificité de son exercice

1        - Evolution des principaux courants de l'orientation

a - Courant techniciste

b - Courant éducatif

c - Courant de la clinique du travail

2- L'objet de l'orientation et la spécificité de sa pratique

Chapitre IV-   Les praticiens et la pratique de l'orientation

1        Une diversité de praticiens

2        Fonctions, tâches et compétences des praticiens

3        L'identité professionnelle des conseillers et les pratiques du métier

4        Les contraintes et les difficultés rencontrées dans l'exercice du métier

5        Problèmes éthiques soulevés et critiques faites aux conseillers

6      La formation permanente ou la nécessaire professionnalisation du praticien de l'orientation

Conclusion
Bibliographie

Pour découvrir le site de l'auteur, cliquez sur son nom : Stéphane MONTAGNIER

Nous vous recommandons

29 autres produits dans la même catégorie :